Fête des morts au Mexique : les meilleurs endroits pour assister aux festivités

Date :

La Fête des morts au Mexique, également connue sous le nom de Día de los Muertos, est une célébration unique et fascinante qui attire chaque année de nombreux touristes curieux et passionnés. Cette tradition, inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2008, est l’occasion pour les Mexicains de se réunir et d’honorer leurs défunts dans une ambiance festive et solennelle à la fois.

C’est quoi la fête des morts au Mexique ?

La Fête des morts est une célébration annuelle qui a lieu principalement les 1er et 2 novembre, même si certaines festivités commencent dès le 31 octobre. Elle prend ses racines dans les croyances préhispaniques, lorsque les peuples indigènes honoraient leurs ancêtres chaque année. La fête a évolué au fil du temps et avec l’influence du christianisme, mais elle continue à refléter l’amour et le respect des Mexicains pour leurs défunts.

Dia de los Muertos

Les familles se rassemblent généralement autour d’autels colorés appelés ofrendas, décorés avec des fleurs, des bougies, des photographies, des objets personnels et des offrandes de nourriture et de boisson pour les âmes des défunts. Les rues se remplissent de squelettes et de têtes de morts, de musiciens, de danseurs et de processions, créant une ambiance unique et inoubliable.

Dates et programme des 3 jours de fête

Les festivités de la Fête des morts s’étendent généralement sur trois jours :

  1. 31 octobre : Les préparatifs commencent, avec la construction des autels et l’organisation de veillées dans les cimetières.
  2. 1er novembre : La journée est consacrée aux enfants défunts, appelés angelitos. Les autels sont garnis d’offrandes spéciales pour eux, telles que des jouets, des bonbons et des sucreries en forme de crâne.
  3. 2 novembre : Le Día de los Muertos proprement dit, où l’on célèbre les adultes décédés. Les familles se réunissent au cimetière pour partager des repas, écouter de la musique et prier pour leurs êtres chers.

Les meilleurs endroits pour fêter El Dia de los Muertos

Déguisement fête des mortsLa Fête des morts est célébrée partout au Mexique, mais certaines destinations offrent une expérience particulièrement riche et authentique.

Oaxaca

Oaxaca est l’une des villes les plus réputées pour ses festivités de la Fête des morts. Les rues du centre historique se transforment en un véritable tableau vivant, avec des parades et des processions, des autels spectaculaires et des marchés regorgeant de produits locaux, tels que les pan de muerto, le chocolat chaud et les sucreries en forme de crâne. Ne manquez pas le comparsa, une parade colorée et animée qui sillonne la ville.

Patzcuaro

Patzcuaro, dans l’État du Michoacán, offre une expérience unique grâce à sa traditionnelle « Noche de Muertos ». Les habitants traversent le lac en canoë pour se rendre au cimetière de l’île de Janitzio, où ils passent la nuit à veiller sur leurs défunts, entourés de bougies et de fleurs. Le spectacle est à couper le souffle, tant pour les yeux que pour l’âme.

Mixquic

Situé près de Mexico, le village de Mixquic est célèbre pour ses célébrations empreintes de mysticisme et de poésie. Des représentations théâtrales racontent l’histoire des origines de la Fête des morts, tandis que les habitants décorent leurs maisons et les rues d’une multitude de fleurs d’orange vif, appelées cempasúchil. La procession aux flambeaux vers le cimetière est tout simplement inoubliable.

En conclusion, la Fête des morts au Mexique est une expérience unique et profondément émouvante. Quelle que soit la destination choisie pour y assister, soyez prêt à être touché par la générosité et l’humanité de cette célébration hors du commun.

Aguascalientes

Aguascalientes est le lieu où les crânes sont le plus exhibés pendant la fête des morts, ce qui est d’ailleurs juste car il s’agit de la terre natale du créateur de la première Catrina. Ici, on est à deux doigts de croire que les personnes disparues reviennent vraiment à la vie ; c’est sensationnel. Aux expositions de crânes se mêlent danses rituelles et compétitions pluridisciplinaires (cuisine, maquillage, etc).

Mexico City

Parler de Mexico City, c’est faire allusion à San Andrés Mixquic. Sa forte population participe à la réussite de l’évènement à travers des spectacles grandioses : parades, représentations artistiques de cimetière, chorégraphies époustouflantes, etc. Pas de soucis à se faire quant à l’hébergement.

Huaquechula

De nombreuses personnes se rendent à Huaquechula pour voir où participer au « calavera », autrement dit, compétition de maquillage et décoration de crânes. C’est une activité émouvante qui permet de se remémorer un parent ou ami disparu en essayant de l’imiter. Cette activité s’accompagne de musiques, démonstration de talents à la clarté des milliers de luminaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveautés

A lire aussi
Related

Quelles sont les meilleures activités à faire au ski ?

Plusieurs options s’offrent à vous lorsqu’il s’agit d’effectuer une...

Visiter le Sud-Ouest : quelle location de vacance est idéale ?

Dès que l'été approche, nombreux sont ceux qui rêvent...

Découverte de La Valette : la capitale historique et culturelle de Malte

La Valette, capitale de Malte, est un véritable trésor...

Les meilleures activités à faire dans les Pyrénées-Orientales en été

Si vous êtes à la recherche d'émotions fortes, d'activités...