Le Japon met en place une réservation en ligne pour visiter le Mont Fuji

Date :

Face à l’afflux massif de visiteurs durant la période estivale, les autorités japonaises ont décidé de mettre en place un système de réservation en ligne pour accéder au sentier Yoshida, le plus prisé des randonneurs souhaitant gravir le Mont Fuji. Cette mesure vise à limiter la congestion et à préserver l’environnement fragile de cette montagne emblématique.

Un accès régulé pour éviter la surfréquentation

Le Mont Fuji, point culminant du Japon avec ses 3 776 mètres, attire chaque été plus de 220 000 visiteurs. Ce flux important pose des défis considérables en termes de gestion des foules et de protection environnementale. Pour pallier ces problèmes, la préfecture de Yamanashi a mis en place un système permettant de contrôler le nombre quotidien d’entrées.

L’introduction du système de réservation en ligne

Dès mai 2024, les randonneurs devront réserver leur accès en ligne avant de pouvoir emprunter le sentier Yoshida. Ce processus facilitera la planification des excursions et garantira une expérience plus agréable pour tous. Katsuhiro Iwama, un responsable local de Yamanashi, explique que cette initiative vise à rééquilibrer la fréquentation quotidienne et à réduire l’impact écologique.

  • Réservation en ligne obligatoire pour le sentier Yoshida
  • Limitation à 4 000 entrées par jour
  • Droit d’entrée de 12 euros par personne

Des mesures supplémentaires pour préserver l’environnement

Au-delà des réservations, plusieurs autres initiatives sont mises en place pour protéger le Mont Fuji et son écosystème unique. La ville de Fujikawaguchiko, proche de la montagne, a notamment décidé de construire une clôture haute afin d’interdire l’accès à un point de vue très prisé des touristes.

Restrictions d’accès aux points de vue

Cette mesure vise à éviter la formation de foules dans certaines zones sensibles et à disperser les visiteurs vers des zones moins fréquentées. Elle démontre la volonté des autorités locales de réguler non seulement le nombre total de visiteurs, mais aussi leur répartition géographique.

Actions pour sensibiliser les visiteurs

En parallèle des restrictions physiques, des campagnes de sensibilisation sont menées pour encourager un comportement respectueux de l’environnement parmi les randonneurs. Ces initiatives comprennent  :

  • La distribution de guides écologiques
  • Des panneaux informatifs sur les bonnes pratiques
  • Des formations pour les guides locaux

Impact économique et touristique

Alors que le Mont Fuji reste une attraction majeure pour les amateurs de randonnée et de nature, ces nouvelles mesures pourraient avoir un impact significatif sur le secteur touristique régional. Toutefois, elles sont jugées nécessaires pour assurer la durabilité de ce site unique.

Réactions des acteurs touristiques

Les professionnels du tourisme, bien que conscients des enjeux, expriment des inquiétudes quant à la possible diminution du nombre de visiteurs. Cependant, ils reconnaissent également l’importance de préserver le Mont Fuji pour les générations futures. Les agences de voyage et les tour-opérateurs s’adaptent donc progressivement à ces nouvelles réglementations, proposant désormais des circuits intégrant la réservation en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveautés

A lire aussi
Related

Les Français n’ont plus besoin d’avoir un visa pour les séjours courts en Chine

Dans une initiative visant à relancer le tourisme post-pandémique...

Vacances d’hiver 2024 : Top 4 des stations se ski les plus enneigées en France

La saison hivernale est bien entamée et les vacances...