Les Français n’ont plus besoin d’avoir un visa pour les séjours courts en Chine

Date :

Dans une initiative visant à relancer le tourisme post-pandémique et à renforcer les liens diplomatiques, la Chine a récemment annoncé une politique d’exemption de visa temporaire pour les citoyens de plusieurs pays européens, dont la France. Cette mesure, effective du 1er décembre 2023 au 30 novembre 2024, permettra aux voyageurs concernés de visiter la Chine pour des séjours n’excédant pas 15 jours sans nécessiter de visa.

Contexte et détails de la nouvelle politique d’exemption

Annoncée par le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, cette décision implique non seulement les Français mais également les ressortissants allemands, italiens, néerlandais, espagnols et malaisiens. Concrètement, cela signifie qu’aucun visa ne sera nécessaire pour des motifs tels que le tourisme, les affaires, la visite de proches ou le transit.

  • Tourisme : Encourager les visites courtes et augmenter le trafic touristique en période de reprise économique.
  • Affaires : Faciliter les échanges commerciaux en réduisant les démarches administratives pour les voyages d’affaires de courte durée.
  • Visites de proches : Permettre des retrouvailles plus aisées entre familles et amis résidant dans différents pays.
  • Transit : Simplifier les voyages internationaux en rendant la Chine un hub plus accessible.

L’impact prévu sur le tourisme et les relations diplomatiques

Cette mesure est perçue comme un geste fort de la part de la Chine, marquant une volonté d’améliorer les relations avec l’Union européenne dans un contexte global tendu. Elle vise aussi à stimuler le secteur du tourisme, qui a été considérablement affecté par la pandémie de Covid-19. Les autorités chinoises et européennes anticipent une hausse notable des voyages bilatéraux, ce qui devrait avoir un impact positif sur divers secteurs économiques.

Bénéfices mutuels attendus de cette exemption

Répercussions économiques : L’exonération de visa devrait encourager une augmentation des voyages d’affaires et de plaisance, boostant ainsi les industries du tourisme et de l’hôtellerie dans les régions concernées. Diplomatie et influence globale : En facilitant les déplacements entre ces nations, la Chine espère construire une meilleure image et renforcer son influence sur le plan international, notamment en Europe. Echanges culturels : L’accroissement des échanges de visiteurs favorisera également une meilleure compréhension mutuelle et des échanges culturels enrichissants.

Comment se préparer pour un voyage en Chine sous cette nouvelle règle ?

Les voyageurs souhaitant profiter de cette nouvelle exemption de visa doivent toutefois rester attentifs aux conditions spécifiques de leur séjour. Il est recommandé de vérifier les dernières mises à jour des conseils aux voyageurs et de s’assurer de respecter toutes les autres exigences d’entrée qui peuvent être maintenues, telles que les assurances ou les preuves de fonds suffisants pour la durée du séjour en Chine.

Perspectives futures

Si cette initiative d’exemption de visa est fructueuse, elle pourrait ouvrir la voie à des accords similaires à l’avenir, possiblement avec une extension de la durée permise sans visa ou l’inclusion d’autres nations. Cela dépendra des retours économiques et diplomatiques évalués après la période expérimentale d’un an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveautés

A lire aussi
Related