Les itinéraires de voyage dans le centre de Madagascar

Date :

Le Centre de Madagascar est riche d’une faune et d’une flore sauvages uniques, et constitue une destination privilégiée pour les amoureux de la nature du monde entier. Les hautes terres sont un havre pour les espèces d’oiseaux rares et les lémuriens, deux des habitants uniques qui attirent d’innombrables visiteurs dans la région chaque année. Les paysages du centre de Madagascar ne sont pas moins impressionnants, avec des collines vallonnées et des vastes champs ouverts qui sont parfaits pour les randonnées et les visites touristiques.

​Les peuples des hauts plateaux

​Betsileo

Contrairement aux autres sociétés des hautes terres, les Betsileo avaient leur propre royauté et une société très stratifiée. Les Betsileo ont finalement été intégrés à l’empire Merina, dont Fianarantsoa est devenue la deuxième capitale au début du 19e siècle. Cette intégration a permis aux Betsileo d’utiliser leur expertise en matière de riziculture pour alimenter l’économie des hauts plateaux. Actuellement, les Betsileo conservent leur identité unique grâce à leur artisanat traditionnel, à leur musique et à leurs instruments de musique.

​Vazimba

Bien que leurs origines restent incertaines, on pense que les Vazimba ont migré depuis l’Afrique de l’Est, ou peut-être depuis le sud-est de la région de Bornéo, de l’autre côté de l’océan Indien. Malgré leurs origines, les Vazimba menaient un mode de vie de chasseurs-cueilleurs et ont fini par se tourner vers l’élevage et l’agriculture de subsistance. Leur présence à Madagascar a duré plusieurs siècles avant leur rattrapage et leur assimilation par les Merina, qui leur ont imposé un mode de vie hiérarchique et militariste.

​Merina

Descendants de riziculteurs indonésiens, les Merina ont migré le long des routes commerciales qui traversent les côtes de l’océan Indien, devenant ainsi l’ethnie la plus importante de Madagascar. Leur histoire complexe passe par l’assimilation des Vazimba, qu’ils chérissent encore aujourd’hui. À la fin du XVIIIe siècle, ils se sont regroupés sous un seul monarque, étendant leur empire et dominant la plupart des peuples de l’île. Toutefois, leur triomphe fut éphémère, car l’empire colonial français les absorba à la fin du XIXe siècle.

​Ambatolampy

Située juste au sud de la capitale de Madagascar, Ambatolampy est une grande ville imprégnée des pratiques traditionnelles merina de fonte et de forge. Bien que l’association de la ville avec l’artisanat et la métallurgie reste prédominante aujourd’hui, elle s’est étendue aux boutiques de souvenirs. Les vendeurs d’artisanat bordent la route menant au sud et au nord d’Ambatolampy. Les produits proposés sont variés et uniques : la vannerie, les objets en raphia et les jouets en métal. La RN7, au sud d’Ambatolampy, serpente le long de la rivière Onive, offrant de belles vues sur la zone rurale environnante. Sur la route, de nombreux camions et taxis circulent, tandis que des familles poussent des chariots et les descendent en voiture. Il est assez facile de s’y rendre mais si vous souhaitez y aller sans avoir à vous inquiéter, contactez voyagemadagascar.com qui pourra vous guider là-bas.

​Ambalavao

Installé dans une vallée avec une vue spectaculaire sur les sommets du Massif d’Iandrambaky à l’horizon, Ambalavao est une étape cruciale pour les véhicules venant du nord. Les voyageurs qui se rendent au Parc national d’Andringitra peuvent s’y approvisionner avant d’entreprendre leur voyage. Toutefois, même si le Parc national d’Andringitra ne figure pas sur votre itinéraire, une visite à Ambalavao mérite un détour. Ambalavao compte plusieurs ateliers d’artisanat, faciles d’accès et impressionnants. En outre, la ville est connue pour ses vieilles maisons betsileo avec des vérandas ornées qui sont parfaites pour prendre des photos. Grâce à son héritage mixte Betsileo et Merina, Ambalavao était autrefois un centre florissant de commerce et d’artisanat alimenté par les zébus, la soie et le riz. Sous la domination coloniale française, le thé et le vin sont devenus des sources supplémentaires de commerce et de revenus pour cette ville animée.

​Antsirabe

Antsirabe, la troisième plus grande ville de Madagascar, a été fondée à la fin du XIXe siècle par des missionnaires norvégiens. La ville est généralement considérée comme propre et paisible : de nombreux habitants de Antanarive souhaitent y résider et certains y possèdent des maisons de vacances. La ville d’Antsirabe s’étend sur une dizaine de kilomètres du nord au sud, sur une plaine fertile. La RN7 passe au milieu de la ville, ce qui ralentit la circulation. L’encombrement de la zone est dû à la présence de plus de 3 000 pousseurs. Cependant, malgré cet environnement très animé, Antsirabe est une ville prospère, appréciée tant par les habitants que par les touristes.

​Fianarantsoa

Fondée au début du XIXe siècle en tant que capitale méridionale de l’empire Merina, Fianarantsoa est une ville animée située à Madagascar. Troisième ville du pays, Fianarantsoa compte au moins 150 000 habitants et possède plusieurs quartiers situés à différentes altitudes. À l’arrivée, les visiteurs trouveront la ville basse, qui est pleine d’agitation et de fumées de diesel, car elle sert de centre de commerce. À 300 mètres d’altitude, les rues de la Haute Ville, à l’architecture ancienne, deviennent piétonnes et offrent un répit par rapport à l’agitation de la ville basse. Entre ces deux quartiers se trouve la Nouvelle Ville, qui est principalement consacrée aux banques et à l’administration et qui offre de larges rues pour une navigation aisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveautés

A lire aussi
Related

Découvrez les trésors du Japon à travers des circuits sur mesure

Le Japon est un pays riche en histoire, culture...

Quand partir au Kenya pour un safari ?

Le Kenya est une destination prisée pour ses paysages...

10 lieux incontournables à voir au Costa Rica !

Le Costa Rica est un pays d'Amérique centrale qui...

Guide de voyage à Shanghai : tout ce que vous devez savoir

Shanghai est vraiment une ville où le futur rencontre...