Le guide pour une semaine en Sicile

0
532
Sicile

L’île de Sicile est la plus grande île de la Méditerranée. On y trouve des villes animées et des plages à couper le souffle, des volcans actifs, des ruines anciennes et une cuisine de renommée mondiale. Il y a plus à faire en Sicile que ce que l’on peut imaginer en une semaine de vacances. Voici quelques points forts pour vous aider à planifier votre séjour d’une semaine en Sicile.

Palerme, là où il faut commencer

Palerme est une ville resplendissante et chaotique remplie de palazzos qui évoquent encore une époque antérieure d’abondance et de glamour luxuriant. Il y a des marchés qui sont comme des tableaux qui s’animent, remplis de tables qui se remplissent de produits frais et de fruits de mer tout juste cueillis de la mer. Vous pouvez voir un opéra au Teatro Massimo, récemment rénové, et admirer la splendeur de la cathédrale de Palerme qui contient des éléments architecturaux du XIIe au XVIIIe siècle. Les mosaïques scintillantes du sol au plafond du Palazzo dei Normanni, un bâtiment qui sert aujourd’hui de siège au parlement régional, vous étonneront. N’oubliez pas de vous arrêter sur votre chemin pour manger un morceau. Prévoyez d’essayer une brioche farcie de gelato ou un cannoli fourré à la ricotta et une assiette de pâtes aux fruits de mer.

Direction le Val de Noto

L’ensemble des villes du sud-est de l’île (Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo, Ragusa et Scicli) sont d’une telle importance architecturale qu’elles sont collectivement inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elles sont toutes uniques et possèdent des cathédrales, des places et des palais qui méritent une visite. Les dévastations causées par une série de tremblements de terre il y a quelques siècles ont permis à ces villes d’avoir un style si cohérent, car elles ont toutes été reconstruites à la même époque. Caltagirone est célèbre pour ses céramiques multicolores qui ornent un escalier impressionnant et remplissent presque tous les magasins de la ville. Modica est célèbre pour son type particulier de chocolat.

Une journée à la plage

La Sicile compte presque 1 000 km de côtes. Il y a ici de quoi satisfaire tous les types de voyageurs qui aiment la plage. Pour une pause facile de la ville, Mondello est à portée de main de Palerme. Si vous avez besoin du cliché parfait pour votre feed Instagram, rendez-vous à l’échelle des Turcs près d’Agrigente. Les charmants bâtiments de Cefalu qui se déversent dans le sable prennent tous une teinte ocre dans la lumière estivale de fin d’après-midi, et l’eau turquoise et le sable blanc et doux s’étendent dans le célèbre San Vito lo Capo. Pour les aventuriers, la réserve naturelle de Lo Zingaro offre des sentiers côtiers et des criques rocheuses.

Exploration de l’île

La Sicile possède un ensemble d’îles qui lui sont propres. La plus facile à atteindre est l’Isola Bella, où vous pouvez prendre un téléphérique depuis Taormina, située très haut. Les îles Éoliennes sont les plus diverses des îles satellites avec Salina, facile à vivre, et Panarea, glamour, où la jet set s’installe pour quelques semaines chaque été. Stromboli se targue d’avoir un volcan actif qui offre un spectacle tous les soirs au coucher du soleil. Les trois îles Egadi offrent des eaux profondes et claires et des criques rocheuses qui sont parfaites pour la plongée en apnée et en bouteille.

Dégustation de vin

La Sicile produit du vin depuis des millénaires. Peu importe où vous vous trouvez sur l’île, vous êtes probablement à proximité d’un vignoble. Le sol volcanique sur les pentes de l’Etna produit des vins avec un soupçon de fumée qui accompagne les éruptions régulières. Sur l’île de Salina, le raisin Malvasia qui y pousse est récolté pour faire un vin de dessert léger et sucré. Vous pouvez séjourner dans un domaine viticole et passer une journée à visiter des vignobles pour goûter au vaste choix de la région.

Dernier conseil, bien avoir en tête la situation économique locale

Face un taux de chômage à hauteur de 18 % (10 % pour le reste de l’Italie) et une part de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté à hauteur de 25 %, on découvre rapidement que la Sicile est impactée durement par la crise et parles difficultés liées au travail et à l’emploi,notamment chez les jeunes et les étudiants. Il s’agit même d’une des régions européennes les plus impactées.

De plus, l’endettement de l’île atteint les 20 milliards d’euros avec un déficit de 5 milliards. Afin de faire face à la volonté de l’UE de mettre un terme au versement de plusieurs aides et subventions, le gouvernement s’est retrouvé à devoir créer un plan d’urgence de 400 millions d’euros.

Le paradoxe est assez clair, même si officiellement l’économie locale légale est en grosse difficulté, les économies parallèles dont la mafia assure la gestion est plutôt florissante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here