Visiter Bangkok

0
591
Bangkok

Bangkok, bien qu’étant la capitale de Thaïlande, a la particularité d’être à la fois une ville et une province. Parcouru par de nombreux canaux, la ville est également appelée « Venise de l’Asie » Il est donc intéressant d’avoir un aperçu sur sa représentation et de connaitre son historique.

Bangkok telle que Venise est traversée par un fleuve, le Chao Phraya, séparant ainsi la ville en deux. Du côté droit, on distingue l’ancienne Thonburi avec ses petits canaux ou khlong, qui a gardé sa forme traditionnelle. Du côté gauche, on retrouve une zone plus animée, modernisée et dense, avec presque toutes les sites touristiques et les administrations.

La rive droite est moins développée du fait du manque de stratégie lors de la réalisation des travaux de construction et de réhabilitation. En effet, il n’y avait pas de plan d’urbanisme en particulier et de petits îlots qui ne mènent nulle part ont été créés suite au bétonnage des khlongs. On y distingue de nombreux « soï » ou voies secondaires.

L’histoire de la ville

Voyage à BangkokAuparavant, Bangkok (Thonburi) n’était qu’un village se situant à l’ouest du fleuve Chao Phraya. Ce n’est qu’en 1767, après que le Roi Taksin s’y soit installé suite à la destruction d’Ayutthaya par les Birmans, l’ancienne capitale, que Bangkok commença à se développer. Sans parler du fait qu’il est le carrefour commercial du fleuve.

L’ancienne capitale, en possession des Birmans, prit une étendue sur les territoires environnants. Mais après l’arrivée des conquérants, le territoire s’est fragmenté en plusieurs cités États rivales. Plus tard, le Roi fut assassiné et le général Chakri prit la relève sous le nom de Rama 1er. Il fait alors de Bangkok la capitale de Thaïlande en 1782. Il est à noter qu’il est le précurseur de la dynastie Chakri qui y gouverne jusqu’à présent.

Comment aller à Bangkok ?

Il est évident que pour aller à Bangkok, il vous faut prendre l’avion, sauf bien sûr si vous vous trouvez en territoire thaïlandais. Mais à partir du moment où votre avion atterrit, il vous est possible d’emprunter d’autres moyens de transport pour circuler dans toute la ville.

Venir en avion à Bangkok

Aéroport SuvarnabhumiMoyennant 700 €, vous pouvez déjà vous rendre à Bangkok depuis Paris en faisant appel aux services des compagnies aériennes classiques Thai Airways et Airfrance. Le vol va durer au moins 11 heures. Le Suvarnabhumi, le nouvel aéroport de Bangkok, et également son aéroport international, est situé à une trentaine de kilomètres du centre-ville. L’ancien aéroport est aujourd’hui destiné uniquement aux vols nationaux et ceux low cost.

Pour prendre un taxi, il est tout à fait contre indiqué de se rendre au second étage de l’aéroport de Don Muang. En effet, non seulement cela est illégal étant donné qu’il y a déjà des taxis spéciaux qui sont mis à la disposition des voyageurs aux aéroports, mais surtout parce que la sécurité de l’endroit est peu fiable.

Les moyens de transport pour rejoindre Bangkok depuis l’aéroport

Par moment, des chauffeurs travaillant pour le compte de certains hôtels peuvent vous aborder à l’aéroport. Faire appel à leur service n’est également pas recommandé. Mieux vaut procéder légalement, et prendre un taxi au « comptoir taxi » de l’aéroport. De cette façon, votre sécurité est mieux assurée.

Vous pouvez aussi vous rendre en ville en prenant un bus, qui a l’avantage d’être moins coûteux. Vous pouvez vous rendre par exemple à Khao San pour ensuite vous embarquer dans un bateau sur le fleuve.

Sinon, pour être plus rapide, faire un trajet dans le confort et payer moins cher en essayant d’emprunter le sky train et vous arrêter à Phaya Tai.

Skytrain Bangkok

Trouver un hébergement à Bangkok

Bangkok, étant une ville touristique de renommée internationale, dispose de plusieurs hôtels et logements afin de satisfaire ses éventuels visiteurs. En général, le choix d’un hébergement ne constitue pas un problème, il suffit de choisir ce qui vous convient parmi ceux existants.

Pour dénicher le meilleur hôtel à petit prix, il est essentiel d’effectuer des recherches sur internet. Vous trouverez plusieurs catégories d’hébergements et de tarifs, mais aussi diverses offres et promotions. Vous avez par exemple de guesthouses en dur, des hôtels de charme, des bungalows et maisons en teck de types artisanaux ou non, etc.

Si vous préférez séjourner dans un confort, il est possible de descendre dans des hôtels qui proposent des chambres propres, équipées de climatiseur, et dotés ou non de douches et toilettes individuelles. Les tarifs dépendent du niveau de confort, de l’emplacement et de la sécurité proposés.

Les moins chers sont les auberges de jeunesse, néanmoins, ils sont confortables, simples, et offrent un cadre chaleureux, convivial et parfois animé.

Les hôtels à Bangkok

Il est possible de trouver différents types d’hébergement à Bangkok. En effet, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. À partir seulement de 3 €, vous pouvez avoir un logement. Pour 10 €, vous pouvez jouir d’un petit luxe en descendant dans des guesthouses et de petits hôtels chinois.

Les hôtels de charme, eux, offrent des services présentant une certaine qualité et des cadres originaux, notamment au niveau de la décoration et du confort. Des repas exquis et des suppléments d’activités et de divertissements sont proposés à leur clientèle.

Ainsi, quelle que soit sa situation budgétaire ou sa préférence, on peut toujours trouver un hôtel nous convenant. D’ailleurs, chacun a des caractéristiques qui leur sont propres. Tous les visiteurs ne seront pas de ce fait confrontés à des problèmes quelconques.

Se déplacer à Bangkok

Comme un peu partout dans les grandes villes, la circulation est également dense à Bangkok. Heureusement, pour visiter la ville, plusieurs moyens de transport sont à la disposition des touristes. Certains leur sont déjà familier et d’autres typiques au pays.

Les moyens de transport terrestre

Tuk-tuk à BangkokPour ne pas perdre du temps dans les bouchons, il faut prendre les « tuk tuk », des petits taxis thaïlandais qui peuvent se glisser entre les voitures. Toutefois, leurs tarifs sont coûteux, et la manière dont leurs conducteurs les gèrent est un peu inquiétante. Il est également possible de prendre des pousses pousses qui sont les moyens de transport exclusivement écologiques puisqu’ils sont tirés par des hommes.

Le bus, bien que bon marché, n’est pas évident, si on ne connaît pas très bien la ville. Il est difficile de faire la différence entre les bus à prendre pour telle ou telle destination, et avec la circulation, les arrêts sont rarement discernables.

Les taxis présentent également des tarifs bon marché et peuvent circuler partout dans Bangkok et même en dehors de la ville, dans les périphéries. Les taxis bleus et rouges sont loués et ceux qui sont verts et jaunes appartiennent aux chauffeurs.

Le train, l’avion et le bateau

Pour se déplacer en métro, plusieurs choix se présentent entre autres le Skytrain, le métro aérien ou le métro souterrain. Le Skytrain relie deux lignes au Siam Center, et a l’avantage d’être rapide et de ne pas passer par les bouchons de la ville.

Bateau sur Chao Praya

Contrairement à certains endroits, la prise du bateau au Chao Praya fait partie du quotidien à Bangkok, d’autant plus que son tarif est abordable. Le Chao Praya River Express propose une liaison avec Chinatown ainsi qu’une promenade tout au long du fleuve en passant par les endroits historiques de la ville.

Enfin, pour rallier les autres grandes villes, il faut toujours prendre l’avion. Toutefois, c’est une solution qui engage un certain prix.

Restauration

En termes de gastronomie, la ville de Bangkok abrite de nombreux restaurants ayant chacun ses particularités. Si vous projetez de vous y rendre, il est nécessaire que vous ayez un aperçu de tous les types de restaurant que l’on y rencontre et savoir le genre de plats qui y sont servis.

Les restaurants à Bangkok

La ville de Bangkok est appréciée pour sa diversité et sa variété en toute matière. La gastronomie n’est pas en reste. En effet, vous avez la possibilité de vous restaurer partout dans la ville étant donné le nombre impressionnant et la variété de restaurants qui sillonnent les rues, allant des plus raffinés aux petits snacks. Et le plus, dans cette ville, c’est que pour un repas raffiné, vous n’auriez pas à payer cher.

Dans la rue de Sukhumvit, par exemple, vous trouverez des restaurants proposant la cuisine du monde entier, comme le Baan Khanitha qui propose à ses clients des repas de qualité typiquement thaïlandais, le Rang Mahal qui est spécialisé en cuisine indienne ou encore Le Banyan avec ses plats à la française. Si vous appréciez particulièrement la cuisine de pub, partez pour Silom où vous pouvez goûter les petits plats d’O’Reilly’s.

Les plats servis dans les restaurants à Bangkok

Pad ThaïDes spécialités sont très appréciées par la majorité des visiteurs de Bangkok, comme le Pad Thaï ou les soupes, le Tom Yam Kum, la soupe au curry ou encore la Joke ou Khao Tom (soupe de riz). Presque tous les restaurants peuvent vous servir les fameux repas chinois comme les nouilles, soupes ou rouleaux. Si vous avez la nostalgie des plats européens, il est possible d’y trouver des restaurants européens.

Et si vous avez un creux durant votre visite, n’hésitez pas à goûter les brochettes de poulet satay accompagnées de nouilles à la vapeur dans les snacks. On y trouve également des restaurants se spécialisant dans les cuisines végétariennes, et qui servent des plats raffinés. Vous pouvez par exemple goûter le Tali végétarien, des boulettes de poissons accompagnés de nouilles.

Que faire à Bangkok ?

Massage au wat pho, faire un tour sur les canaux de Thonburi, visiter le marché flottant de Khlong lat Mayom… découvrez le top 10 des activités à faire dans la ville de Bangkok

Préparer son voyage

Pour éviter les incidences et mauvaises surprises lors d’un voyage, il convient de bien se préparer. Pour un voyage à destination de Bangkok, il est nécessaire de connaître les procédures administratives ou socio-économiques de la ville.

Les questions concernant le visa

Comme dans plusieurs pays de l’Asie tels Hong Kong, les ressortissants européens disposant d’un passeport qui est valide durant plus de 3 mois n’ont pas besoin d’un visa. Toutefois, la durée de leur séjour doit être inférieure à 30 jours s’ils viennent en avion, et 15 jours s’ils arrivent en train ou voiture. Mais afin de mieux vous rassurer, il est toujours préférable de prendre les renseignements nécessaires auprès des responsables.

Si vous souhaitez visiter la Thaïlande pour un séjour de moins de 30 jours, il vous faut un visa de tourisme. Mais pour un séjour qui va au-delà de ce délai, il vous est indispensable d’envoyer une demande de visa de long séjour. Celui-ci est généralement valable pour 60 jours ou même 90 jours à la demande.

Les précautions et la monnaie locale

Il est important de noter que la température de Bangkok est assez élevée. Il est ainsi recommandé de boire régulièrement et de se protéger du soleil lors des visites et promenades. Ceci permet d’éviter les brûlures et la déshydratation.

En termes de santé, il est aussi déconseillé de boire l’eau du robinet. La population locale elle-même ne boit pas l’eau du robinet. L’eau dans les bouteilles des restaurants du centre-ville est généralement traitée, et donc potable. En périphéries, l’eau servie dans les bouteilles des snacks et restaurants est cuite, ainsi consommable, sauf pas très sûr. Donc, il vaut mieux toujours se munir d’eau minérale.

Notons que la devise thaïlandaise est le Baht et 1 € équivaut à 42,8618 bahts le mois d’octobre 2011. L’euro est ainsi largement plus élevé.

Adresses utiles

Pour prévenir des éventuels accidents et mauvaises surprises, il est toujours préférable de bien se renseigner sur les essentiels de votre destination. Bien entendu, les adresses comme celles des administrations et des responsables touristiques sont à ne pas négliger afin de profiter de son séjour en toute sérénité à Bangkok.

Adresse de l’ambassade et des divers services diplomatiques

Pour vous renseigner sur les informations utiles à votre séjour et surtout sur les procédures administratives pour mener à bien votre visite à Bangkok, vous devrez vous rendre auprès de l’ambassade et le consulat de France ainsi que la Section consulaire sur les lieux au 35 Soi 36 Charoen Krung road 10500 Bangkok. Mais vous pouvez également appeler au 02.266.05.50 à 56.

Les autres adresses utiles à toutes vos administratives sont entre autres : la Chancellerie diplomatique au 35 Charoenkrung 36 – Bangkok 10500 le Service de coopération et d’action culturelle situé au 29 Thanon Sathorn Tai Bangkok 10120 le Service économique au Charn Issara Tower 1, 22nd Floor Rama IV Road Bangrak, la Mission économique –UBIFRANCE THAILANDE au Charn Issara Tower 1942 Rama IV Road Bangkok 10500 le Service de presse au 35 Charoenktung 36 la Mission Militaire au 35 Charoenkrung 36

Les adresses utiles pour un séjour à Bangkok

Pour tous les renseignements utiles pour la visite de la ville, adressez-vous à L’Office National du Tourisme de Thaïlande sis au 90, avenue des Camps Elysées. Arrivée sur place, vous obtiendrez également de nombreux autres conseils et services auprès de l’Alliance Française de Bangkok, au 29 Sathorn Taï road 10120 Bangkok ainsi qu’à la Chambre de commerce Franco-Thaïe Richmond Tower.

En cas de problème de santé, vous disposez d’un choix entre les hôpitaux publics et ceux privés de Bangkok. Parmi ces derniers, nous comptons : Bangkok 9 International Hospital au 8/245 Moo 4 Rama 2 Road Mangmod Jomthong Bangkok Adventist (Mission) Hospital au 430 Pitsanuloke RoadPO Box 613 Bangkok Dusit Medical Services au 2 Soi Soonvijai 7,New Petchuri Roa Bangkok Hospital Medical Center stué au 2 Soi Soonvijai 7New Petchburi Road Bangkok Nursing Home Hospital (BNH Hospital) que vous trouverez au 9/1 Convent Road Silom Bangrak

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here