Visiter la Thaïlande sans visa pendant 60 jours est maintenant possible

Date :

L’industrie touristique en Thaïlande reçoit un coup de pouce important grâce à la nouvelle exemption de visa de 60 jours pour les voyageurs venus de 93 pays. Cette initiative, prévue pour juin 2024, promet de redynamiser le secteur en attirant davantage de visiteurs et en facilitant les séjours prolongés.

Les détails de l’initiative d’exemption de visa

Durée du séjour étendue à 60 jours

A partir de juin 2024, tous les touristes provenant de l’un des 93 pays sélectionnés pourront entrer en Thaïlande sans avoir besoin de visa, et rester jusqu’à 60 jours. Ce changement majeur, doublant ainsi la durée de l’exemption actuelle de 30 jours, devrait encourager des séjours plus longs et potentiellement plus de dépenses dans l’économie locale.

Pays éligibles pour l’exemption de visa

Parmi les pays bénéficiaires de cette nouvelle mesure se trouvent les nations de l’Union Européenne, la Suisse, le Canada, entre autres. La liste complète inclut :

  • France
  • Allemagne
  • Italie
  • Suisse
  • Canada
  • Australie

Vers une autorisation de voyage électronique en 2025

Processus simplifié mais obligatoire

En juin 2025, la Thaïlande introduira une autorisation de voyage électronique similaire à l’ESTA américaine, accessible même aux voyageurs exemptés de visa. Cette formalité en ligne vise à renforcer la sécurité tout en simplifiant le processus d’entrée sur le territoire thaïlandais.

Bénéfices attendus pour le tourisme

Cette évolution contribuera certainement à améliorer l’expérience des voyageurs en réduisant les complications administratives avant leur départ. Comme observé dans d’autres pays ayant adopté ce système, les autorités thaïlandaises espèrent rendre l’entrée dans le pays plus fluide et accueillante.

Le projet de taxe pour les touristes étrangers

Même si aucune décision définitive n’a encore été prise concernant l’instauration d’une taxe pour les visiteurs étrangers, cette idée reste en discussion. L’objectif est de trouver un équilibre entre la maximisation des revenus touristiques et le maintien de l’attractivité de la Thaïlande comme destination privilégiée.

Développement de visas spécialisés : le « Destination Thailand Visa »

Opportunités pour les digital nomads

Dans un effort pour attirer les travailleurs autonomes et créatifs, la Thaïlande mettra en place le « Destination Thailand Visa », destiné spécifiquement aux digital nomads. Ce visa permettra un séjour allant jusqu’à un an, offrant ainsi un cadre idéal pour travailler à distance depuis les merveilles naturelles et culturelles du pays.

Apprentissage de compétences traditionnelles

Avec ce nouveau visa, les étrangers désireux de plonger profondément dans la culture thaïlandaise pourront apprendre des disciplines traditionnelles telles que la boxe thaïlandaise et les massages. Ces activités seront accessibles pendant un maximum de 180 jours, apportant non seulement une richesse culturelle aux visiteurs mais aussi un soutien économique aux praticiens locaux.

L’impact économique anticipé

Ces initiatives devraient jouer un rôle crucial dans la relance de l’économie thaïlandaise en phase de reconstruction post-pandémique. En allongeant la durée de séjour des visiteurs exempts de visa et en introduisant un programme ETA, la Thaïlande espère augmenter les flux touristiques tout en diversifiant son offre pro-touristique.

État actuel de l’économie touristique

La Thaïlande a connu des difficultés économiques persistantes après plusieurs années de troubles politiques et une reprise mondiale difficile due à la crise sanitaire. Toutefois, ces mesures sont perçues comme des catalyseurs capables de revitaliser un secteur clé employant une part significative de la population active.

Anticipation des défis futurs

Malgré l’optimisme ambiant, il reste des défis à relever. La gestion des flux accrus de voyageurs, notamment au niveau des infrastructures, et la mise en œuvre efficace de nouvelles règles comme l’ETA devront être soigneusement gérées pour garantir que l’afflux bénéficie réellement à la nation sans compromettre la qualité des services touristiques.

En résumé, l’exemption de visa de 60 jours et l’introduction prochaine de l’autorisation de voyage électronique constituent des changements significatifs dans la politique de tourisme de la Thaïlande. Avec une stratégie bien pensée et une exécution diligente, ces initiatives peuvent marquer un renouveau dynamique de l’industrie touristique du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveautés

A lire aussi
Related

Les Français n’ont plus besoin d’avoir un visa pour les séjours courts en Chine

Dans une initiative visant à relancer le tourisme post-pandémique...

Vacances d’hiver 2024 : Top 4 des stations se ski les plus enneigées en France

La saison hivernale est bien entamée et les vacances...